Faune

La Polythèque de l’UCO

La Polythèque de l’Université catholique de l’Ouest à Angers, France, regroupe les collections d’Annélides Polychètes récoltés par les spécialistes de l’UCO : Pierre FAUVEL, François RULLIER, Louis AMOUREUX, et Patrick GILLET.

La Polythèque se présente sous deux formes : une collection de Polychètes en tubes (alcool) qui renferme plus de 1000 spécimens et une collection de lames microscopiques qui renferme plus de 5000 spécimens.

Chaque échantillon est doté d’un code d’enregistrement. Les spécimens conservés en tube ou sur lame peuvent être empruntés par les collègues français et étrangers qui en font la demande. Un catalogue des espèces sera publié afin de rendre publique la liste des espèces en collection

Historique des recherches sur les Annélides Polychètes

Pierre Fauvel (1866-1958)

Pierre FAUVEL est né à Cherbourg le 8 octobre 1866. Il fit ses études à l’Université de Caen et fut assistant à la station Biologique de Luc-sur-mer. Ses premiers travaux sur les Annélides Polychètes portèrent sur les Ampharétiens qui furent l’objet de sa thèse de doctorat en 1897. Pierre FAUVEL étudia les Polychètes de nombreuses régions du monde. Il collabora à l’étude des Polychètes des campagnes océanographiques de l’Hirondelle, la Princesse Alice, le Pourquoi Pas et la Calypso. Parmi les nombreuses nouvelles espèces pour la science décrites par Pierre FAUVEL, la plus célèbre est le serpulien d’eau saumâtre, Mercierella enigmatica dédié à M. MERCIER et découvert dans le canal de Caen. Pierre FAUVEL a publié plus de 160 articles scientifiques dont les plus importants :
La faune de France (1923, 1927).
The fauna of India (1953).
Pierre FAUVEL obtint de nombreux prix :
Le prix SAVIGNY (1915) de l’Académie des Sciences.
Le prix SAINTOUR (1926) de l’Académie des Sciences.
Le prix Gadeau de Kerville (1930) de la Société Zoologique de France.
Le Professeur USCHAKOV (1959) écrivait « Pierre FAUVEL fut un savant éminent qui a tant fait pour la connaissance des Polychètes. Les magnifiques œuvres du Professeur FAUVEL nous ont servi à tous dans nos études comme exemple de recherches taxonomiques ».

Louis-François RULLIER (1907-1981)

Louis-François RULLIER est né le 07 juillet 1907 à Montmoreau (Charente). Il est admis comme attaché de recherche au CNRS en 1950. Elève de Pierre FAUVEL, il lui succède comme titulaire de la chaire de zoologie en 1951. Il fut membre de la Société Zoologique de France dès 1944 et Président en 1966.

Louis AMOUREUX (1919-2001)

Louis AMOUREUX est né le 13 novembre 1919 à Janzé (Ille-et-Vilaine) et décédé le 23 novembre 2001 à Rennes où il avait pris sa retraite. Il était Professeur à l'Université Catholique de l'Ouest d'Angers, Chargé de Recherche au CNRS et membre correspondant du Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris. Louis AMOUREUX fit ses études secondaires au Petit Séminaire de Chateaugiron. François RULLIER, Doyen de la Faculté des Sciences, le fait entrer à l'Université Catholique de l'Ouest d'Angers en 1957. Il obtient la licence en sciences naturelles en 1958 et entre au CNRS, le 1er octobre 1960, dans la section 28, Biologie animale. Il soutient sa thèse de doctorat en juin 1966 sur le thème « Les Annélides Polychètes des sables intertidaux des côtes ouest de la France » sous la direction du professeur Prenant. Les travaux de Louis Amoureux ont porté sur l'ensemble des côtes de l'Atlantique, de la Manche et de la Mer du Nord ce qui représente un ensemble d'environ quatre-vingts stations de Bray-Dunes à la Plage de Moliets. Une grande partie de sa thèse a été effectuée à la Station Biologique de Roscoff mais également dans les Laboratoires Maritimes d'Arcachon, de Concarneau, de Dinard, de Luc-en-Mer et de Wimereux. Il fut l'élève et le collaborateur de François RULLIER, successeur de Pierre FAUVEL. Il contribua à l'étude des annélides polychètes des campagnes océanographiques de la seconde moitié du XXe siècle. Il participa aux campagnes de l'Albatros (de 1966 à 1969) dans le golfe de Tarente (Italie), puis aux campagnes de la Thalassa (de 1967 à 1972) sur les pentes du talus continental de la Galice (Espagne) et en Manche. En collaboration avec François RULLIER, il participa à l'étude de la campagne de la Calypso sur les côtes atlantiques de l'Amérique du Sud. Il travailla également sur les annélides polychètes abyssaux de la campagne Abyplaine au large de Madère. L'étude de collections en provenance des différentes régions du monde lui a permis de découvrir de nombreuses espèces nouvelles pour la science.

Flore

L'Abbé Félix Charles Hy (1853-1918) fut le premier professeur de botanique dès la création du Laboratoire de Botanique en 1878 à la Faculté des sciences. Les collections botaniques se sont ensuite enrichies par le biais des enseignants et des dons. Elles sont aujourd’hui regroupées sous le nom général « Herbier Félix Hy » (Champignons, Lichens, Bryophytes, Phanérogames…). L’Université catholique de l’Ouest possède également une importante collection de characées (algues vertes des eaux continentales douces et saumâtres). Elle est constituée de 80 dossiers de plantes séchées et de 2200 flacons.

Nos herbiers sont inscrits dans les « Index herbariorum » internationaux sous le sigle « ANGUC ». Ils comportent des espèces locales, régionales, mais également issues de pays étrangers. Les différentes pièces sont conservées en paquets, boîtes ou flacons et sont conservées dans deux salles spécialement dédiées. Les différentes espèces sont réparties et classées dans 1 600 dossiers et 2 300 flacons. Les inventaires sont disponibles sous forme manuscrite. L’Université catholique de l’Ouest dispose aussi de types, holotypes ou prototypes (i.e. spécimen ayant servi de modèle pour la première description de la plante). Quelques données chiffrées sont disponibles ici.

Chaque année, nous proposons des visites de l’herbier et nous répondons aussi à des demandes de prêt de chercheurs du monde entier.

Source bibliographique : LAMBERT, Elisabeth et GUERLESQUIN, Micheline.
L’herbier de Félix Hy. Jardin d’Ici et d’Ailleurs [en ligne]. 2011, pp 27-34 [consulté le 16 mars 2016].
Disponible à l’adresse : http://www.tela-botanica.org/page:herbier_hy.

Pour plus de renseignements sur les modalités d’accès aux fonds, contacter Guillaume Le Vern,
coordinateur de la Mission Patrimoine de l’Université catholique de l’Ouest.

Continuer la visite